Bloguons un peu...

Bloguons un peu...

Les principales causes de défaillance des bearings

Par GRB Bearings, mardi le 30 octobre 2018, 14:25

Les principales causes de défaillance des bearings

L’utilité première d’un roulement est de permettre à une pièce de tourner par rapport à une autre selon un axe de rotation défini. Quoique les roulements, lorsque leur type et leur calibre ont été soigneusement évalués, ont une grande durée de vie, leur destruction peut causer des dommages catastrophiques aux équipements sur lesquels ils sont installés.

 

1. Une mauvaise lubrification

Selon des études, une lubrification inadéquate serait la cause la plus importante des défaillances des roulements. Les roulements doivent être lubrifiés avec la bonne graisse pour la bonne application. La vitesse de rotation, la température ambiante et la charge appliquée sur le roulement dicteront le choix du type de graisse à utiliser.

 

2. Une contamination extérieure

La propreté de la graisse est d'une importance capitale. En effet, un roulement qui contient de la graisse contaminée par la poussière ou même d'éclats de métal ne durera pas très longtemps. Ces particules causent de l'usure prématurée, des empreintes et finalement de l'écaillage. Une augmentation du bruit et de la vibration s'en suit puis, un changement dans les dimensions critiques. L'écaillage se multiplie alors rapidement, jusqu'à défaillance catastrophique.

 

3. Des dommages électriques

Lorsqu'un roulement est exposé à des courants électriques, il se forme un arc à travers le mince film d'huile au niveau des points de contact entre les chemins de roulements et les éléments roulants. Des lignes de brûlure dans le cas de roulements à rouleaux ou de piqûres dans le cas des roulements à billes apparaissent alors sur les bagues. Puisque le roulement est constamment en mouvement, le point de contact change, et c’est donc son entièreté qui sera marqué par ces lignes.

 

4. Une fatigue prématurée

La fatigue constitue une cause naturelle pouvant engendrer la défaillance d’un roulement. Avec le temps, il est normal qu’un bearing s’use et atteigne son niveau de fatigue, c’est-à-dire le moment celui-ci doit être remplacé.

L’écaillage est un signe indiquant la fatigue prématurée du roulement. Il est généralement dû à une charge externe trop importante pour un usage normal. L’écaillage peut survenir sur la bague intérieure ou extérieure. Ce phénomène entraîne une forte augmentation des vibrations. Il est alors très urgent de changer le roulement.

 

5. Un montage incorrect

Il ne faut jamais frapper directement sur les bagues intérieures ou extérieures des roulements lors du montage. Le roulement doit être monté sur l'arbre en exerçant une pression sur la bague intérieure et dans un logement en exerçant une pression sur la bague extérieure.

Avant de procéder au montage, le mécanicien doit s'assurer que les surfaces de travail et ses outils soient propres. Il prendra aussi la bonne habitude de sortir le roulement de son emballage à la dernière minute!